Bonjour.

Je m’appelle Élisa Tixen. Je suis auteure, conceptrice de formations pour adultes et… fondatrice du LABB’auteurs.

Vous pourriez me dire que cela fait beaucoup d’activités. Pourtant, elles sont toutes reliées au même objectif : créer et transmettre par l’écrit.

Dans mon métier de conceptrice de formations, j’invente des scénarios pédagogiques et j’aide les gens à apprendre sans qu’ils n’aient cette impression désagréable de retourner à l’école. Quand je me glisse dans la peau d’une auteure, je raconte des histoires qui sont importantes à mes yeux. Importantes à écrire et importantes à donner à lire.

 ‘‘ Devenir auteur,
De l’envie au roman

J’avais six ans quand mes parents nous ont emmenés vivre à Bangui en Centrafrique.

Derrière notre maison, il y avait une case devant laquelle un vieil homme allumait un feu tous les soirs. Il a fallu que je grandisse pour comprendre que ces flammes étaient à la fois leur cuisine et leur électricité. Je n’étais qu’une enfant et la seule chose que je voyais, c’était ces gens réunis autour du feu, qui parlaient et riaient.

Puis, à un moment, les rires s’estompaient et le silence s’installait. Ce silence, c’était le signal. Je m’approchais alors, cachée derrière la haie et comme les autres, j’attendais que le vieil homme prenne la parole. Je ne comprenais pas un seul mot de ce qu’il disait, mais sa mélopée m’enveloppait, j’étais bercée par la musique des sons, transportée dans un univers magique où voler devenait possible. C’est là, je crois que j’ai pris le goût de raconter.

En rentrant en France, j’ai voulu raconter ce que j’avais vécu dans ce pays envoûtant d’Afrique. J’avais 8 ans environ, j’ai écrit trois lignes, quatre peut-être. Et j’ai abandonné, persuadée de n’avoir aucune imagination, aucun talent pour écrire.

Si je n’ai jamais cessé d’écrire par la suite, il a fallu un concours de circonstance particulier pour avoir le courage de revenir à l’écriture créative. Un concours de nouvelles, un défi… une nuit à me laisser porter par l’histoire. Ce fut le début d’une belle période où j’ai écrit des dizaines de textes courts. Certains ont été publiés dans des magazines, d’autres ont été primés dans des concours. Écrire des nouvelles est une discipline exigeante et elle a été, pour moi, une merveilleuse école d’écriture. Puis j’ai rencontré l’histoire qui m’a donné envie de me lancer dans l’écriture d’un roman. Et je suis devenue auteure.

Dans ma vision des choses, devenir auteur ne signifie pas seulement écrire. Un auteur ne s’arrête pas au plaisir d’écrire, il va plus loin, il écrit et il travaille son texte parce qu’il a l’intention de le donner à lire. J’utilise volontairement le terme de travail en référence aux efforts, pas toujours faciles, qu’un auteur va faire pour insuffler à ses mots  une qualité qu’il sera fier de revendiquer.

J’ai mis trois ans pour écrire mon premier roman. Cela peut paraître beaucoup, mais pendant que je travaillais sur mon histoire, j’explorais aussi mon rapport à l’écriture. Pendant cette période, j’ai développé ma voix d’auteur, conscientisé les thèmes importants pour moi, ceux que je voulais partager au travers de l’histoire. J’ai défendu mon manuscrit auprès des éditeurs, puis des lecteurs.

Page après page, étape après étape, je suis devenue une auteure.

 ‘‘Le LAbb’auteurs,
écrire avec sa voix

Il y a quelques temps, alors que j’écrivais mon cinquième livre, j’ai décidé de créer le LABB’auteurs.

Pourquoi ? Parce que j’ai eu envie de partager avec toutes celles et tous ceux qui rêvent de devenir auteur ce que j’ai découvert au cours de mon parcours. Je ne vous parle pas seulement des techniques d’écriture. Elles sont précieuses pour améliorer ses textes et il ne faut pas les négliger. Mais ce que j’ai compris, c’est que seules, les techniques sont insuffisantes.

Il faut bien l’admettre, l’écriture est une alchimie dont personne n’a percé les mystères. La seule certitude, c’est que l’auteur fait partie de l’équation. L’auteur, sa voix, son regard, ses valeurs…

« On est écrivain quand on a quelque chose à dire
et qu’on est le seul à pouvoir le dire. »

Pierre Baillargeon

C’est cette alliance entre votre personnalité d’auteur et des techniques d’écriture qui vous sont adaptées, que je vous propose d’explorer au LABB’auteurs. Pour vous aider à écrire des histoires originales et puissantes et plus facilement les étapes qui jalonnent le parcours d’un auteur.

Si vous voulez en savoir plus,
cliquez ici, je vous explique tout !

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •