Bonjour.

Je m’appelle Élisa Tixen et je suis auteure et fondatrice du LABB’auteurs.

J’ai commencé par écrire des nouvelles, certaines ont été publiées dans des revues, d’autres ont été primées dans des concours. C’est au travers de ces textes courts et exigeants que j’ai développé ma voix d’auteure. La dernière en date, « Fenêtre sur la Lande » a reçu le premier prix au concours de St Pierre du Mont et le deuxième prix au concours de Mably.

J’ai ensuite écrit mon premier roman « Le silence à l’ombre des pins ». L’histoire de 5 femmes sur 5 générations, une enquête sur des secrets de famille, des drames qui se répètent à travers le temps et finalement, une quête pour se libérer des blessures du passé. Publié aux éditions Terres de l’Ouest, le roman a été doublement primé, d’abord par le jury du salon de Figeac puis par celui de Lire en Tursan (Geaune). Une belle aventure !

Puis je suis revenue à mes premières amours avec l’écriture d’un recueil d’histoires courtes et de nouvelles : « La désobéissance des pouces ». De l’an 0 à l’an 2500, 7 récits de femmes et d’hommes qui osent tout pour suivre leur propre voie. Quel que soit le prix à payer… Le recueil sortira le 30 septembre prochain avec les éditions du Vénasque.

J’écris actuellement un thriller qui s’inscrit dans le réalisme magique. Mais n’insistez pas, je n’en dirai pas plus.

Le LABB’auteurs

Je suis auteure, mais il faut que je vous dise que je suis aussi conceptrice de formations pour adultes. Mon métier, c’est de créer des scénarios d’apprentissage qui ne donnent pas l’impression de retourner à l’école.

Et donc, j’avoue. En plus de l’écriture, je me passionne pour les neurosciences, la psychologie cognitive, les techniques de créativité et d’intelligence collective, les pédagogies du détour et notamment les ludo-pédagogies qui permettent d’apprendre sérieusement en s’amusant… Bref !

L’idée du LABB’auteurs a surgi quand je me suis aperçue qu’il manquait un volet important à toutes les formations proposées aujourd’hui sur les techniques d’écriture : l’identité d’auteur.

Les techniques d’écriture sont efficaces mais insuffisante si elles ne sont pas associées à un travail sur la voix d’auteur. Car c’est elle qui apporte aux textes une singularité qui les rend captivants, remarquables et donc remarqués.

Pour en savoir plus, cliquez ici !
(le lien sera actif en septembre)

 

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •